Netflix : le film «Homecoming» de Beyoncé est sorti !

Tourné sur une période de 8 mois, le film suit l’artiste internationale alors qu’elle revient sur scène après la naissance de ses jumeaux.

Netflix dévoile Homecoming : Un film de Beyoncé, présentant un récit intimiste de sa performance historique au festival Coachella en 2018, qui rendait hommage aux universités américaines traditionnelles Noires (HBCUs). Entrecoupé d’images spontanées et d’interviews détaillant la préparation et la forte volonté derrière la vision de Beyoncé, Homecoming offre un aperçu du processus et des sacrifices émotionnels et physiques qui ont été nécessaires à la conceptualisation et à l’exécution d’une performance de cette ampleur, qui est devenue un mouvement culturel.

En tant que première femme Noire à figurer en tête d’affiche de Coachella, Homecoming salue les visionnaires afro-américains qui ont inspiré Beyoncé, notamment les anciennes élèves d’HBCUs Toni Morrison, Alice Walker, l’activiste Marian Wright Edelman, l’universitaire W.E.B Du Bois ; mais aussi des éminences culturelles telles que Nina Simone, Maya Angelou, Chimamanda Ngozi Adichie, et Audre Lorde. Les connaissances personnelles de Beyoncé concernant la pertinence et la célébration des établissements HBCUs proviennent de son père, Mathew Knowles, ancien élève de l’Université Fisk.

Tourné sur une période de 8 mois, le film suit l’artiste internationale alors qu’elle revient sur scène après la naissance de ses jumeaux, soulignant la préparation complète nécessaire à la création de son spectaculaire show, qui comprenait quatre mois de répétitions avec les musiciens, suivis de quatre mois de répétitions des chorégraphies avec plus de 150 musiciens, danseurs et autres créateurs – tous sélectionnés par l’artiste elle-même.

Jonglant avec deux rôles, celui de directrice artistique de sa prestation live et de réalisatrice du film retraçant son processus de création, Beyoncé déclare : « C’était une des tâches les plus difficiles que j’ai entreprises, mais je savais que je devais me surpasser et pousser mon équipe à se surpasser, pour dépasser le « grand » et atteindre le « légendaire ». Nous savions que rien de tel n’avait jamais été fait au niveau d’un festival et il fallait que ce soit iconique, sans égal. La performance était un hommage à une partie importante de la culture afro-américaine. Il fallait que ce soit vrai pour ceux qui avaient les connaissances, et divertissant et éclairant pour ceux qui avaient besoin d’apprendre. En faisant le film et en racontant à nouveau l’histoire, l’objectif est resté le même. »

En cadeau à ses fans, le film inclue aussi, dans le générique de fin, sa version de Before I Let Go de Frankie Beverly et Maze, un classique R&B de 1981 qui est régulièrement repris lors des matchs des HBCUs. Le single sera disponible dans la bande originale du film, Homecoming : The Live Album, disponible dès aujourd’hui via Parkwood Entertainment et Columbia Records.

Homecoming : Un film de Beyoncé a été réalisé et produit par Beyoncé Knowles-Carter. Son collaborateur de longue date Ed Burke l’a co-réalisé. 

Commentaires